www.amancevilleaubois.fr
www.amancevilleaubois.fr
www.amancevilleaubois.fr

DÉPARTEMENT

Budget 2022 : engagements tenus !

 

 

Avec ce budget 2022, le Département réussit une gageure : poursuivre et lancer de grands chantiers, vitaux pour l’attractivité de l’Aube, tout en mobilisant des moyens financiers encore accrus pour agir au titre des solidarités.

 

 

 

Un budget stable, avec un volume d’investissement restant supérieur à 100 millions d’euros (M€), autofinancé à hauteur de 30 %. Des dépenses de fonctionnement maîtrisées malgré des contraintes fortes. Un désendettement qui se poursuit, et un emprunt « théorique » d’équilibre qu’il ne devrait pas être nécessaire de lever, une fois repris l’excédent de l’exercice 2021, lors du budget supplémentaire. En droite ligne des années précédentes, le budget 2022 paraît bien « ordinaire », à ce détail près qu’il est élaboré dans un contexte durable de crise en lien direct avec la pandémie : charges courantes à la hausse, difficultés économiques et sociales, populations fragiles en grande précarité, etc.

Avec ce budget 2022, le Département réussit donc une gageure : poursuivre et lancer de grands chantiers, vitaux pour l’attractivité de l’Aube, tout en mobilisant des moyens financiers encore accrus pour agir au titre des solidarités : égalité des chances dès la naissance, insertion professionnelle, lutte contre les violences intrafamiliales, maintien dans le logement, autonomie des seniors, inclusion des personnes en situation de handicap, etc.

Les clés du budget 2022 du Département

Le budget 2022 du Département s’élève à 413,7 millions d’euros (M€) :

  • 105,3 M€ d’investissement (25 %) — soit près de 103 M€ hors dette,
  • 308,3 M€ de fonctionnement (75 %).

Le budget 2022 est stable comparativement à 2021. Il se caractérise par…

  • un haut volume d’investissement permettant le lancement, la montée en puissance ou l’achèvement de grands projets en tous domaines (lire p. 6-7).

Investir, c’est contribuer à la richesse et à l’attractivité du territoire. C’est aussi soutenir l’activité économique (notamment le bâtiment et les travaux publics) et favoriser l’emploi.

  • des crédits en hausse au titre des solidarités humaines, pour
    > absorber l’impact de la crise sociale, en lien avec la crise sanitaire :
    + lutte contre les violences intrafamiliales, nouveau dispositif d’insertion, nouveau règlement d’aide sociale pour faciliter le recours au FSL (fonds de solidarité pour le logement), prévention spécialisée précoce (6-11 ans)
    > reconnaître le rôle essentiel des acteurs du social : aide à domicile, aide sociale à l’enfance (assistants familiaux)
    > cofinancer des investissements dans les Ehpad, développer l’habitat inclusif
  • des dépenses de fonctionnement en progression, pour un meilleur service à la population : numérique, soutien aux étudiants, secours, etc.

L’autofinancement (c’est-à-dire l’excédent entre les recettes et les dépenses de fonctionnement pouvant être affecté à l’investissement) est estimé à 32 M€.

Un désendettement constant

53 M€ en 2017, 45 M€ en 2018, 36 M€ en 2019, 28 M€ en 2020, 20 M€ en 2022, 17 M€ projetés à fin 2022, la dette, maîtrisée, passe symboliquement sous la barre des 20 M€. En 2022, le remboursement en capital est seulement de 2,4 M€. Dans l’Aube, en 2021, le stock de la dette par habitant s’élève à 65,32 €, contre 540 € en moyenne dans les Départements de taille comparable (strate 250 000 – 500 000 hab.).

Le délai de désendettement de l’Aube est inférieur à une année (contre 5 années en moyenne dans les Départements de taille comparable).

Un emprunt de 55,5 M€ est inscrit pour équilibrer le budget. Il devrait toutefois être fortement réduit au budget supplémentaire, après intégration de l’excédent 2021. Il est à noter que, dans les faits, le Département n’a pas emprunté depuis 2016.

Des recettes aléatoires

Depuis 2021, le Département ne perçoit plus la taxe foncière sur les propriétés bâties (TFPB), transférée aux communes. Privé de toute autonomie fiscale, le Département est tributaire des dotations et compensations décidées par l’État, et dont la pérennité n’est pas garantie.

Quant aux produits de la fiscalité indirecte — droits de mutation à titre onéreux (DMTO) sur les transactions immobilières, fraction de la cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE) — ils sont étroitement dépendants de la conjoncture économique. Ainsi, en 2022, le produit de la CVAE baisse-t-il de 0,6 M€, en raison d’un rendement inférieur eu égard aux retentissements économiques de la crise sanitaire.

Toujours un haut niveau d’investissement

En 2022, le Département compte investir près de 103 M€.

En dehors de “l’investissement courant” — entretien des routes et des collèges, maintenance des bâtiments départementaux, etc. — le Département poursuit les grands chantiers en cours et lance de nouveaux projets.
Grands projets en cours : restructuration de 3 collèges (Bouilly, Sainte-Savine et Vendeuvre-sur-Barse), achèvement de la construction d’un bâtiment pour l’école d’ingénieurs ESTP, extension de l’école d’ingénieurs EPF, installation de la Cité du Vitrail à l’Hôtel-Dieu-le-Comte restauré, création d’une base nautique aviron-canoë à Mathaux, construction d’un centre médico-social à La Chapelle-Saint-Luc, construction du Complexe international multisport et escalade (Cime), création d’aires de covoiturage, etc.
Projets nouveaux : étude pour la rénovation des collèges de Nogent-sur-Seine, Méry-sur-Seine, Arcis-sur-Aube ainsi qu’à la cité scolaire de Bar-sur-Aube, voies vertes Dienville / Montier-en-Der et Crancey / Nogent-sur-Seine, travaux au Centre sportif de l’Aube, etc.

En plus de l’aide financière aux équipements de proximité des communes, le Département continuera de financer des projets structurants initiés par les territoires.

Les crédits d’investissement (103 M€) se répartissent pour :

  • 73 % en dépenses d’équipement (études, acquisitions et travaux) et
    aménagement de zones, 
    aménagement de zones,
  • 27 % en subventions et fonds de concours versés à des tiers, principalement aux communes et structures intercommunales.

 

Aller plus loin

 

(Source: Site internet Conseil Départemental de l'AUBE - 31.01.2022)

 

Mairie d'Amance - 19 Grande Rue - 10140 AMANCE - Tél : 03 25 41 37 36 - Canton Vendeuvre sur Barse - Aube - Champagne Ardenne - Création OvOtix motorisation Clé de Site

 ok
Inscription à la newsletter : 
 ok
Vous êtes ici > DÉPARTEMENT DE L'AUBE
cliquer à droite de la photo pour avancer dans le diaporama, à gauche pour revenir, sur une vignette pour afficher la photo
www.amancevilleaubois.fr
www.amancevilleaubois.fr
www.amancevilleaubois.fr
www.amancevilleaubois.fr
www.amancevilleaubois.fr
www.amancevilleaubois.fr
www.amancevilleaubois.fr
www.amancevilleaubois.fr
www.amancevilleaubois.fr
www.amancevilleaubois.fr
www.amancevilleaubois.fr
www.amancevilleaubois.fr
www.amancevilleaubois.fr
www.amancevilleaubois.fr
www.amancevilleaubois.fr
www.amancevilleaubois.fr
www.amancevilleaubois.fr
www.amancevilleaubois.fr
www.amancevilleaubois.fr

precedent suivant

Site de Amance La Ville au Bois dans l'Aube

amance ville au bois dans l'aube

Mairie d'Amance et de la Ville aux Bois

amance ville au bois dans l'aube

Conseil Général de l'Aube   Région champagne ardenne      Le site internet de la Région Grand Est

    La solution de paiement de la Direction Générale des Finances Publiques

 

 

 

Mairie d'Amance et de la Ville aux Bois

amance ville au bois dans l'aube